Elise Courcol-rozes

Elise Courcol-rozes

Diplômé(e) de
Ecole nationale supérieure des Arts Décoratifs

Née En 1992, Vit Et Travaille à Paris.

Diplômée au printemps dernier de l’Ecole Nationale Supérieure des Arts Décoratifs de Paris, secteur Scénographie,  ainsi que de l’Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris (diplôme de premier cycle), je poursuis la pratique de la performance.

La rencontre de multiples cultures endosse un rôle majeur au cours de mon processus de création ; 
tout se joue dans le fragile équilibre entre des séjours prolongés à l'étranger et le temps sédentaire de l’atelier.  J’éprouve la nécessité de témoigner, par des actions simples, du point de jonction où les gestes humains se répondent.  À partir de l’automne 2014, je suis un semestre d’étude à Jérusalem, au sein de la School of Visual Theater. Ce laboratoire de création alternatif abat les frontières entre les différentes pratiques artistiques dans un territoire où, à regret, il ne peut faire tomber les frontières physiques. Mais parle moi et réponds sincèrement (2015), présenté au festival Performance 0:3, World Peace is None of Your Business, relève de ce questionnement sur l’identité, à travers une pièce jouée par alternance en sept langues différentes.

Impliquée dans l’association PEI (Programme d’Etudiant Invité) de l’Ensad en donnant des cours de français à des demandeurs d’asile, je commence en retour l’apprentissage de l’arabe littéraire.

En parallèle de ma préparation de diplôme, j’assiste l’année dernière l’artiste Moataz Nasr - qui représente le pavillon égyptien à la Biennale de Venise 2017. Ce dernier m’invite à l’épauler pour l’évènement Something Else, Biennale Off, au Caire, en décembre 2016, pour lequel je coordonne l’action des commissaires d’exposition avec plusieurs workshops étudiants. En avril 2016, j’assiste le directeur artistique Simon Njami lors de la Biennale de Dakar pour laquelle nous accueillons une soixantaine d’artistes internationaux dans l’ancien Palais de Justice sénégalais.
Je me consacre à mon retour à la mise en oeuvre de mon diplôme Wood Piece, création polymorphe où se conjuguent les gestes de l’échange et l’expérience humaine.  Ce projet itinérant tend à être poursuivi dans un contexte plus large que sa version première.