portrait Cécile Delassalle
Jasmine Bannister

Cécile Delassalle

Le travail de Cécile Delassalle se situe à la croisée du design graphique et des jeux de construction.
En 2017, c’est par un projet de répertoire et d’interprétations graphiques des signes et écrits vernaculaires présents dans l’espace public qu’elle décroche son diplôme de l’École d’Art Supérieure de Cambrai (59). Installée depuis à Nantes, elle y continue son travail de designer, mêlant typographie, édition, et - depuis 2020 - travail textile pour proposer des réinterprétations souvent modulaires, résolument ludiques et intégrant une démarche zero-waste des outils de création.

Intéressée par les questions de l’appropriation et la transformation de l’espace public, elle lance en 2019 avec Arthur Kuhn le Collectif 8h30, espace de création artistique et littéraire, où elle se concentre sur la conception d’outils et d’ateliers d’expression et d’archivage de la parole habitante. Elle y développe également un travail d’illustration et de typographie, notamment dans le but de créer les Textatrous, un ensemble d’histoires à (se) raconter et à compléter.

Parallèlement à cela, elle rejoint l’association P’tit Spectateur et Cie en tant que médiatrice culturelle pour animer des ateliers de pratiques artistiques auprès de publics éloignés. Cette expérience lui révèle l’importance d’initier un travail de transmission auprès du jeune public et des questions d’accessibilités, qui deviennent dès lors parties prenantes systématiques de son travail de création.

Depuis 2019, elle s’investit pour la diffusion de la jeune création, d’abord en rejoignant Open It, collectif de commissariat d’expositions dans des lieux en transition, puis, en lançant et animant en 2020-2021, Format Réduit, à Pol’n, à Nantes. Elle occupe actuellement un atelier en duo avec Arthur Kuhn (artiste sonore) aux Ateliers PCP de Saint-Nazaire. 

Les Ateliers Médicis sont exceptionnellement fermés le mardi 13 décembre et du 24 décembre au 1er janvier.