Photo de Ladj Ly

Ladj Ly

Cinéma et audiovisuel documentaire

Actualité de l'artiste

École de Cinéma, session #1

Les résultats de l'appel à candidatures seront diffusés début novembre.

Né en 1980 à Paris, Ladj Ly est réalisateur. Il a grandi et vit dans le quartier des Bosquets, à Montfermeil. Membre du collectif Kourtrajmé depuis 1996, il commence une carrière d’acteur avant de décider de passer derrière la caméra. Il réalise des courts métrages et des films documentaires qui parlent de la banlieue « pour apporter un point de vue de l’intérieur de ces quartiers difficiles».
Il réalise le documentaire 365 jours à Clichy-Montfermeil (2005) sur les révoltes urbaines dans les banlieues.
L'année suivante il collabore avec JR pour le projet 28 Millimètres, Portrait d’une génération qui vient questionner les représentations sociales et médiatiques en présentant les portraits de 28 jeunes de la cité de la Forestière à Clichy-sous-Bois.
Il réalise ensuite le documentaire fiction Go Fast Connexion (2008) qui utilise les codes de la télévision pour dénoncer le traitement des médias sur la banlieue, usant d'images chocs et de mises en scène.
En 2014, il réalise avec Said Belktibiaun 365 jours au Mali, un documentaire sur le conflit au nord du Mali alors que Al Qaïda au Maghreb Islamique (AQMI), les milices et les touaregs préparent la guerre.

En 2016, il est nominé aux César 2017 dans la catégorie meilleur documentaire, pour À Voix Haute qu'il coréalise avec avec Stéphane de Freitas, sur le concours Eloquentia qui vise à élire le meilleur orateur de Seine-Saint-Denis. Il reçoit une nouvelle nomination aux César l'année suivante pour son court métrage Les Misérables qui raconte les débuts de Pento qui vient d’intégrer la brigade anticriminalité de Seine-Saint-Denis.
Il réalise en 2017 la web série Chroniques de Clichy Montfermeil, qui revient sur douze ans d’actions menés avec son complice JR.

Projets de Ladj Ly