Elle fait de la marionnette et elle est comédienne. Après s'être formée à la mise en scène et au métier de comédienne durant 5 années au Conservatoire de Besançon, elle accorde un intérêt tout particulier au vocabulaire riche que permet la marionnette. Elle fonde la compagnie Fléchir le vide en avant en faisant une torsion de côté avec Morgane Cornet en 2017 dans une volonté de produire un théâtre innovant, drôle, curieux et populaire faisant la part belle à l’expérimentation. Elle mène un laboratoire de recherche autour du langage marionnettique, sensitif et visuel dans son projet «Je vais partir, prendre ma valise, la remplir de ce que j’ai et toi rester ici.» qu’elle met en scène. Aujourd'hui Fanny poursuit cette exploration, pour le jeune public, dans un aller retour entre ateliers, recherches et créations, cherchant de nouveaux chemins vers l'imaginaire, accessible à tous.

Compte tenu de la situation sanitaire, l’accueil des Ateliers Médicis est fermé.