L’été des Ateliers,

Slam et poésie avec The Living and the Dead ensemble et Olivier Marboeuf

À l'occasion du lancement de la quatrième édition des Regard du Grand Paris, les Ateliers Médicis organisent plusieurs temps de travail, de rencontre et de fête aux Rencontres d’Arles 2019.

Cinéastes, danseurs, metteurs en scène, écrivains, plasticiens, architectes : plus de quarante artistes travailleront et vous rencontreront aux Ateliers Médicis durant la saison 2019-2020. Faites leur connaissance et découvrez leurs projets le mercredi 2 octobre à 13h30 aux Ateliers Médicis.

Acqua Alta,

Les artistes dévoileront les secrets de la fabrication de leurs objets. Une rencontre
pour mieux comprendre l’univers de la compagnie et découvrir le processus de
création et les techniques employées.

L’Été des Ateliers,

« Pourquoi l’araignée a-t-elle de sa toile ligoté l’éléphanteau ? » Avec les violons bien préparés de Clément Janinet, Ze Jam conte et chante les “dits de la nuit” entêtants et féériques de la forêt équatoriale africaine.

Ze Jam Afane, voix ; Clément Janinet, violons

« Qui parle ? »

Frank Smith invite six invités – militants, habitants, chercheurs – à faire face au présent pendant la Nuit des idées, en les interrogeant sur la place de la parole publique dans leur quotidien. « Qui parle ? A qui ? Au nom de quoi ? » : découvrez leur discussion le jeudi 31 janvier 2019 à 21h sur cette page et sur les réseaux sociaux.

Entre show et explications Welcome To Ballroom vous emporte dans l’univers LGBT de la ballroom. La ballroom c’est quoi ? Rendez vous sur le floor… C’est un show explicatif de ce que l’on peut trouver lors d’un ball – une compétition de voguing – entre historique et démonstration. Le public désignera les gagnants de ce ball.

Avec Matyouz

Nuit Blanche à Clichy-sous-Bois et Montfermeil,

Au milieu du bois de Bondy, à Clichy-sous-Bois, un immense soleil flotte au milieu d’une futaie de sapins. Dans le noir de la forêt, ces lueurs chaudes et monochromes permettent d’éclairer tout un réseau d’échelles reliant le sol à la cime des arbres. C’est dans cette verticalité que s’esquissent et se racontent les récits de la forêt autour de performances orales et chantées.

Entre intervention dans le paysage et scénographie ouverte, l’œuvre, en plein contexte de rénovation urbaine et bouleversements écologiques, atteste de la puissance de la forêt, de son origine à son artificialité.

Avec la participation de la chanteuse lyrique Camille Chopin et de l'écrivain et musicien Jackson Thélémaque.

Des Ateliers Médicis à la Forêt de Bondy : concert, installations lumineuses, récits et projections.

L’Été des Ateliers,

Les Gratkipoils, l'irrésistible fanfare parisienne et festive à tendance néo disco funk.
Vingt fanfarons qui décrochent les étoiles et vous balancent leur flow de sons venus d'ailleurs !
Ni des Lady Gaga, ni des Rihanna, mais leur répertoire est plein de surprises !

TYPO ,

Avec deux micros, une loopstation et du human beatbox, D’ de Kabal partage, avec force et poésie, ses réflexions sur ce que l’on nomme « le masculin ».

Raphaëlle de Groot commence à marcher dans les rues de la métropole plusieurs jours avant Nuit Blanche. Elle part des Ateliers Médicis et depuis l’Aqueduc de Dhuys à Clichy-sous-Bois, elle suit plusieurs cours d’eau dissimulés pour rejoindre le futur écoquartier des Grands Voisins situé à Paris 14ème.

L’été des Ateliers,

Performance de l’artiste québécoise Raphaëlle de Groot - création participative

L’été des Ateliers,

Un couple de poupées en maillot à rayures rejoue des scènes de bord de mer, grandes serviettes bleues et ballon de plage.

À l’occasion des expositions Lieux infinis d’Encore Heureux au Pavillon français de la 16ème Biennale d’architecture de Venise et « Pour l'intelligence de la main » de la Fondation Bettencourt Schueller à la Fondazione Cini dans le cadre de l’événement Homo Faber: Crafting a more human future, deux conférences-débat sont proposées autour des métiers d’art et de l’architecture, visant à replacer la matière au centre de pratiques durables et responsables.

Fête d'ouverture des Ateliers Médicis,

Simple et évocatrice cette performance visible à 360°, inspirée par les haikus, met en jeu un corps, en perpetuelle transformation dans une rotation continue.

Fête d'ouverture des Ateliers Médicis,

Le iench écrit et mis en scène par Eva Doumbia sera suivi par la performance culinaire Autophagies quotidiennes.
Eva Doumbia et plusieurs comédiens lisent un extrait de ce projet qui raconte l’histoire de Drissa, jeune garçon qui rêve d’un chien, comme la plupart des habitants des pavillons qu'il voit dans les publicités.
Autophagies Quotiennes, est une performance nomade et cuisinée d’Eva Doumbia: elle convie le public à rompre le jeûne du ramadan avec un dîner...historique.