Joana Hadjithomas & Khalil Joreige by Tarek Moukaddem

Workshop jeune création 2024

Dans le cadre de la Cinémathèque idéale des banlieues du monde, les Ateliers Médicis proposent un workshop à l’attention de jeunes artistes et cinéastes engagés dans un projet de film (arts visuels et cinéma). Il est animé par le duo d’artistes et cinéastes associé·es : Joana Hadjithomas & Khalil Joreige. Pour le développement des projets, les participant·es bénéficient de l’accompagnement de Laetitia Kugler pour des temps collectifs et individuels.

Cette édition s’articule autour du rôle de l’archive dans l’énonciation des récits silencés. Considérant la tâche immense, à la fois évidente et complexe, que représente le travail de mémoire accompagnant l’écriture de l’histoire, et ses gestes, comment les artistes et cinéastes expérimentent-ils l’archive ? Quelle forme revêt-elle ? Qui lui attribue ce statut ? Comment faire vivre une archive ? Et que peut-elle dans la création artistique ou pour la monumentalisation de récits déformés, écartés ou oubliés ?

Les artistes associé·es Joana Hadjithomas et Khalil Joreige

Cinéastes et artistes Joana Hadjithomas et Khalil Joreige (nés en 1969 à Beyrouth) tissent des liens thématiques, conceptuels et formels entre photographies, installations vidéos, films de fiction ou documentaires. Autodidactes, ils sont devenus cinéastes et plasticiens par nécessité au lendemain des guerres civiles libanaises. Leur recherche très personnelle les amène à explorer la sphère du visible et de l'absence, nourrissant un fascinant va-et-vient entre la vie et la fiction. Depuis plus de quinze ans, leurs films mais aussi leurs œuvres, produit·es à partir de documents personnels ou politiques, élaborent des récits sur des histoires tenues secrètes face à l'histoire dominante. Joana Hadjithomas et Khalil Joreige construisent leur œuvre sur la production de savoirs, la réécriture de l'histoire, la construction d'imaginaires, mais aussi des modalités de la narration contemporaine en prenant appui sur l'expérience de leur propre pays, tout en dépassant ses frontières. Le processus d'enquête auquel ils ont recours, leur questionnement sur le territoire, autant géographique qu'individuel, confèrent à leur œuvre une esthétique particulière. Leurs œuvres rendent compte de la complexité des situations pour déplacer le regard et interroger aussi bien la division du monde d'aujourd'hui que les enjeux contemporains de l'image.

Laetitia Kugler

Lætitia Kugler est script doctor et directrice d’écriture pour le cinéma et la télévision et enseigne l’écriture et ses techniques au sein de formations universitaires et/ou professionnelles. Elle est aussi membre du bureau de l’association des Lecteurs Anonymes. Elle travaille avec les auteurs indépendants ainsi que des sociétés de production pour la fiction TV, le cinéma et le documentaire.

Participant·es

Cette édition du workshop réunit six participant·es, artistes et cinéastes, portant un projet de film, à différents états d’avancements (idée, écriture, développement, réalisation, montage, post-production).

Ces participant·es ont déjà réalisé des films, certain·es sont en début de parcours, d’autres ont déjà été primé·es pour des courts ou des longs métrages. Tout·es partagent un fort désir de se retrouver pour aborder ensemble les questions et les problématiques liées à leur travail et autour de valeurs communes : Meryem-Bahia Arfaoui, Stéphane Gérard, Fatima Kaci, Tarek Lakhrissi, Sido Lansari et Lina Soualem.

Ce workshop fait suite à ceux proposé en octobre 2021 avec les Laboratoires d'Aubervilliers, puis en janvier-février 2023 avec le Centre Pompidou.

Calendrier

Du 7 au 9 février aux Ateliers Médicis
Du 6 au 8 mars à la Bibliothèque nationale de France
Du 3 au 5 avril au Centre Pompidou

Fatima Kaci
Fatima Kaci

Fatima Kaci

Fatima Kaci (née en 1992) est une réalisatrice franco-algérienne formée à la Fémis. En 2021, elle écrit et réalise le documentaire Terre d’Ombre (38'). En 2022, le court-métrage Pièces détachées (26') et en 2023, La voix des autres (30') sélectionné au Festival de Cannes (La Cinef) en 2023. Elle est lauréate du prix Lights on Women remis à Cannes par Kate Winslet, présidente du jury. Engagée au seuil du documentaire et de la fiction, elle développe son premier long métrage.

Meryem-Bahia Arfaoui
Meryem-Bahia Arfaoui

Meryem-Bahia Arfaoui

Après avoir suivi des études de droit et de sciences politiques, Meryem-Bahia Arfaoui, originaire de Toulouse, s’intéresse à l’audiovisuel. Elle commence par coanimer une émission dans une radio locale avant de réaliser un premier court-métrage de fiction en juillet 2020, Les Crapules. En février 2021, elle réalise Les Splendides, un court-métrage documentaire qui remporte le grand prix du jury du concours Arte, « Et pourtant elles tournent ». En parallèle, elle rejoint La Ruche en 2021 où elle poursuit l’écriture d’un court-métrage de fiction et en 2022, la première promotion occitane de la Cité Européenne des Scénaristes. Elle réalise le documentaire Camionneuse, diffusé par Arte et produit par Les Batelières Productions.

Tarek Lakhrissi
Tarek Lakhrissi

Tarek Lakhrissi

Tarek Lakhrissi (vit et travaille à Paris) est un artiste et poète français ayant une formation en littérature qui explore les récits sociopolitiques et les situations spéculatives de transformation et de magie à partir de textes, de films, d'installations et de performances. Ses expositions récentes individuelles ou collectives incluent notamment le Palais de Tokyo (Paris), Centre Pompidou (Paris), Fondation Ricard (Paris), La Verrière, Tinguely Museum (Bâle), Grand Palais, FIAC (Paris), Fondation Lafayette Anticipations (Paris). Les œuvres de Tarek Lakhrissi sont notamment dans les collections du Cnap, du Frac Aquitaine, de l’IAC, du Frac Grand Large, Defares ou encore de la Fondation Sandretto.

Sido Lansari
Sido Lansari

Sido Lansari

Sido Lansari est un artiste plasticien et cinéaste, il est né et a grandi à Casablanca. Il est lauréat du Post-diplôme de l’École nationale supérieure des beaux-arts de Lyon. En 2014, il s’installe à Tanger et rejoint la Cinémathèque dont il est le directeur de 2019 à 2022. En 2018, il est artiste résident à la Friche la Belle de Mai à Marseille, il y développe Les Derniers paradis, son premier court-métrage, Grand Prix 2019 du Festival Chéries-Chéris à Paris. En 2022, il est présent dans l’exposition « Habibi, les révolutions de l’amour » à l’Institut du monde arabe. Lauréat au prix Utopi·e 2023, ses dernières installations ont été présentées à la Fondation Sandretto Re Rebaudengo à Turin et au Musée d’art contemporain de Lyon.

Lina Soualem
Lina Soualem

Lina Soualem

Lina Soualem est une réalisatrice et comédienne, basée à Paris. Après des études d’histoire et de sciences politiques, elle a travaillé en tant que programmatrice pour le Festival International de Cinéma des Droits de l’Homme de Buenos Aires. Son premier long métrage documentaire Leur Algérie a été sélectionné en première mondiale à Visions du Réel 2020, puis est sorti en salles en France en octobre 2021. Le film a reçu de nombreuses distinctions dont le prix de la première œuvre au Festival Cinemed, le prix du meilleur documentaire au Festival Cinemania et le prix France TV au Festival de Films de Femmes de Créteil. Elle a joué dans trois longs-métrages des réalisatrices Hafsia Herzi, Hiam Abbass, et Rayhana. Son deuxième long métrage documentaire Bye Bye Tibériade a été lancé aux Festivals de Venise et de Toronto en septembre 2023 et sort en salles en France en 2024. Lina Soualem a aussi travaillée comme coordinatrice d’écriture et documentaliste sur la série Oussekine (Disney +, 2021) réalisée par Antoine Chevrollier.

Stéphane Gérard
Stéphane Gérard

Stéphane Gérard

Le cinéma expérimental de Stéphane Gérard se concentre sur les luttes politiques et l'histoire des représentations du genre, de l'orientation sexuelle, du VIH/Sida et des personnes racisées (Rien n'oblige à répéter l'histoire, 2014 ; La Machine avalée, 2015 ; Entre garçons, 2018). Sa collaboration avec le cinéaste Lionel Soukaz a donné lieu à deux co-réalisations à l’occasion d’expositions (En Corps +, 2021, Mucem ; Artistes en Zone Troublés, 2023, Palais de Tokyo) qui s’inscrivent dans une réflexion plus générale sur la préservation des archives audiovisuelles (au sein par exemple de la Bibliothèque nationale de France). Sa pratique intègre aussi la programmation de films (« Lionel Soukaz: A Queer Avant-garde Pioneer », Anthology Film Archive, 2016 ; « Libérations Sexuelles, Révolutions Visuelles », Cinémathèque française, 2017 ; « Une Renaissance noire », Chéries Chéris, 2021 ; Black Archive, Beursschowburg, 2021) et la distribution au sein de What's Your Flavor?, un collectif consacré à la diffusion du cinéma expérimental queer en France.

La photo de couverture de Joana Hadjithomas & Khalil Joreige, est de Tarek Moukaddem

Le workshop Jeune création est une proposition des Ateliers Médicis développée dans le cadre de la Cinémathèque idéale des banlieues du monde en partenariat avec le Centre Pompidou et avec le soutien du Centre national du Cinéma et de Rubis Mécénat.
Rubis Mécénat
Centre Pompidou
Centre national du cinéma et de l'image animée (CNC)