Parcours

Né en 1983, Maxence Vassilyevitch est réalisateur. Chacun de ses films questionne le groupe, ou plutôt le « nous », vers un glissement poétique et politique.
Après une licence en arts visuels et cinématographiques à l’Université Sorbonne Nouvelle (Paris III) et un master en réalisation à la London Film School, Maxence Vassilyevitch devient lauréat 2014 du Groupe de Recherches et d’Essais Cinématographiques (GREC) avec son court-métrage Je suis présent (Prix Courts d’ici au festival européen  du court-métrage de Nice, Best Underground Film, Hong Kong Arthouse Film Festival). Il finalise en 2017 Saranac Lake, prépare désormais un moyen métrage Tracés d’ombres et développe l’écriture de son premier long métrage Point Zéro. En s’appuyant sur les thèses du séminaire de Marielle Macé à l’EHESS ainsi que sur deux livres : Nouons-nous  d’Emmanuelle Pagano et Vie Commune de Stéphane Bouquet, il questionne dans son projet filmique ce que nous pourrions faire en se rassemblant, en se mêlant, en se nouant.

Maxence Vassilyevitch

Projet

Pendant sa période de recherche, Maxence Vassilyevitch va à la rencontre des habitants, explore les villes de Clichy-sous-Bois et de Montfermeil en interrogeant la notion du « nous » qui fait écho à la thématique de l’écriture de son premier long métrage Point Zéro. Il s’agit de questionner ce que nous pourrions faire en se rassemblant, en se mêlant, en se nouant.
Qu’est-ce que veut dire se nouer ? Qu’est-ce qui peut se nouer ou se dénouer ? Comment cela peut se traduire, se réveiller, se révéler dans un lieu, dans un espace, dans un imaginaire ? Mais également construire des liens, faire avec, faire pour, faire geste vers ce qu’il y a de plus profond, de plus mystérieux chez soi et chez l’autre.

Session cinéma
En partenariat avec le Groupe de Recherches et d’Essais Cinématographiques, il mène des ateliers de réalisation avec trois jeunes de 16 à 25 ans. Ils réaliseront chacun un film de 5 minutes, qui mis bouts à bouts, deviendront un film de 20 minutes en forme de cadavre exquis, un jeu ludique qui noue plusieurs « je » dans un collectif, un « nous ».

En partenariat avec le Groupe de Recherches et d’Essais Cinématographiques