Arquitectura Expandida

Arquitectura Expandida (AXP) est un collectif à géométrie variable fondé à Bogotá par Felipe González, architecte colombien, Harold Guyaux, architecte belge, et Ana López Ortego, architecte espagnole également spécialiste en gestion culturelle, rejoints par Marina Tejedor, active dans le domaine de la gestion culturelle en Espagne. Nomade, travaillant en réseau, AXP se définit comme un « micro-laboratoire de spéculation culturelle » (le terme de « spéculation » induisant un questionnement spécifique, technique ou théorique, selon le contexte où s’inscrivent les interventions), contribuant à générer des lieux de rencontre. Ses projets, qu’il s’agisse de réalisations architecturales en autoconstruction ou d’actions culturelles, doivent, autant que possible, créer des ponts entre les créateurs du projet et les gens évoluant près des lieux des interventions, et partir d’un souhait exprimé par la population. Parmi leurs projets, réalisés souvent dans des zones défavorisées de Bogotá, on compte notamment une salle de cinéma autogérée, une maison citoyenne, des aires de jeux… Arquitectura a remporté en 2016 le Curry Stone Design Prize, l’une des récompenses les plus prestigieuses en matière de design social, et participé à l’exposition inaugurale du Design Museum de Londres.

Le projet

La résidence d’Arquitectura Expandida (AxP) a été conçue en collaboration avec le Centre Georges Pompidou dans le cadre de son projet Cosmopolis : une biennale centrée sur les scènes artistiques d’Amérique Latine, d’Asie et d’Afrique, qui entend explorer « les nouvelles pratiques à l’œuvre aujourd’hui dans l’art lorsque celui-ci est se conçoit en interaction avec des enjeux et dynamiques d’ordre social », et dont l’édition inaugurale se tiendra au Centre Pompidou à l’automne 2017. Après une première visite de repérages en décembre 2016, les trois membres fondateurs du collectif mettront en œuvre cet été, dans le quartier du Chêne Pointu, un projet organisé, suivant leur méthodologie habituelle, de manière processuelle, partant de besoins formulés par les habitants du quartier. Il s’agit de conduire in situ un laboratoire des espaces communs, matériels ou «immatériels». Cette résidence se déroulera ainsi en trois étapes : une série de micro-actions sera organisée, qui devra permettre, dans un second temps, de créer les conditions d’un véritable débat avec les habitants, avant de passer à la réalisation du projet proprement dit, dont la forme définitive (réalisation architecturale pérenne ou éphémère, intervention ponctuelle dans l’espace public, etc.) dépendra du résultat des deux premières étapes. Le fruit de ce travail sera présenté dans le cadre de Cosmopolis. En amont de sa résidence, AxP a également été associé, au premier semestre 2017, au projet « Détours/Atajos » de « laboratoires croisés dans les quartiers périphériques de Bogotá et Paris », mis en œuvre par Jose Luis Bongore (vidéaste) et Mathilde Jauvin (architecte) au collège Louise Michel de Clichy-sous-Bois, et soutenu par les Ateliers Médicis.

Période de recherche :
1er juillet – 30 septembre 2017