Aliocha Imhoff & Kantuta Quirós – le peuple qui manque

← LES ARTISTES ET CHERCHEURS ASSOCIÉS

Parcours

Aliocha Imhoff & Kantuta Quirós sont cinéastes, curateurs et théoriciens de l’art, fondateurs de la plateforme le peuple qui manque qui, depuis 2005, œuvre à l’intersection entre art et recherche. Ils sont à l’initiative d’expositions, symposiums, festivals, publications et également éditeurs et distributeurs de films d’artistes.
Ils œuvrent depuis plusieurs années à une nouvelle écologie des savoirs, à partir de dispositifs qui mettent en scène la pensée contemporaine tels que, récemment: Le procès de la fiction (Nuit Blanche 2017), élu meilleur événement de l’année par Les Inrocks et Kunstkritikk, Une Constituante migrante (Centre Pompidou, 2017), A Government of Times (Centre d’Art contemporain de Leipzig / Rebuild Foundation, Chicago, 2016), Au-delà de l’effet Magiciens (2015). Ils ont récemment publié Les Potentiels du temps (Manuella éditions, 2016) et Géoesthétique (B42, 2014) et développent actuellement Les Impatients, un film-essai, une série chronopolitique.

lepeuplequimanque.org

Aliocha Imhoff & Kantuta Quirós - le peuple qui manque

Projet

Dans la suite du procès de la fiction, le peuple qui manque interrogera le statut des avant-gardes poétiques dans les périphéries et oeuvrera à préparer une assemblée des poètes par un séminaire dédié aux politiques du langage : Qu’est ce que peut encore le langage ? Une fois par mois, à Clichy-sous-Bois, auront ainsi lieu des rencontres publiques, diplomatie entre régimes poétiques, « La guerre des mots qui font l’Histoire ».
En parallèle, le peuple qui manque continuera l’élaboration d’un projet de musée apatride qui par son essence, sera tout ce que ne peut pas prendre en charge l’institution, dans la continuité de générations de musées fictifs, imaginaires, conceptuels.  Ce musée prendra la forme d’un film.