crédit photo:  Pierre Koffi Alanda

ATELIER#1: LES HUMAINS & LES SEMENCES

Publié par Pierre Koffi Alanda

Journal du projet

 

 

 

 

 

crédit photo: les chants dans les champs

Le dernier jour avant la fermeture des écoles à cause de l’épidémie du corona virus, nous avons pu réaliser notre premier atelier agricole avec les élèves.

Pour commencer nous avons suivi les traces des semences à travers le monde. À partir des images des légumes que nous trouvons dans nos assiettes quotidiennement, nous avons pu faire le tour du monde. Saviez vous que Christophe Colombe a amené les pommes de terre en Europe en revenant de l’Amérique Latine ? Saviez vous que l’artichaut fût introduit en Andalousie (Espagne) au moyen âge par les Arabes venant de l’Afrique du Nord ? Les semences sont dispersées dans les quatre coins du monde, emportées par les humains, le vent, l’eau, les animaux et les oiseaux.

crédit photo: les chants dans les champs

Nous constatons que les semences et les humains ont quelque chose en commun, c’est le voyage. Même si l’un ou l’autre se pose quelque part pour faire des racines, il ne faut pas oublier que la graine vient de quelque part. Le voyage est toujours au cœur de notre existence.

Ce jour-là, un élève en prenant la parole, il nous a fait la remarque les virus aussi voyager partout dans le monde. Quelle coïncidence, c’est à cause de la circulation d’un petit vilain virus que nous allons être confinés à la maison pour plusieurs semaines.

crédit photo: les chants dans les champs

Suite à notre introduction autour d’une carte du monde, le moment est venu pour passer à l’action. Dans la cour de l’école, avec les élèves, nous avons préparé ensemble le terreau pour semer des graines de courges et courgettes.

crédit photo: les chants dans les champs

C’est notre premier pas pour mettre en place un petit jardin potager à l’école.

A la fin de l’atelier nous avons pu chanter ensemble ma chanson « Nous voulons changer le monde » que les élèves ont beaucoup apprécié.

crédit photo: les chants dans les champs
crédit photo: Pierre Koffi Alanda

Les graines semées ont bien réagi. Le taux de germination est de 100%. En attendant la reprise des cours, les jeunes plantes ont pris racines et se comportent bien en pépinière. En espérant d'ici la reprise du projet après le confinement ils vont pouvoir rejoindre le jardin de l’école.

crédit photo: Pierre Koffi Alanda
crédit photo: Pierre Koffi Alanda
crédit photo: Pierre Koffi Alanda